CONTE DU SOLEIL

de Philippe Soldevila

Pour les 8 ans et plus (tout public et groupes scolaires)

« La relation entre Étienne et son père est particulièrement bien écrite, faisant la part belle à l’humour et l’autodérision »

Anne-Josée Cameron, Radio-Canada, novembre 2018

 

« Récit d’un père et d’un fils à la dérive, Conte du Soleil est une ode à la mémoire, à la filiation, à la poésie, mais aussi à l’insurrection nécessaire, à cette colère qui permet parfois de se tenir et d’avancer malgré tout. […] Philippe Soldevila réussit à aborder la résilience, la détresse et l’impuissance dans un texte pourtant comique et dynamique, qui maintient notre intérêt. […] En donnant la parole à un petit Québécois de dix ans … Soldevila aura réussi à ancrer son récit identitaire aujourd’hui, tout en montrant bien qu’une période difficile n’est qu’un petit bout de vie dans une ligne du temps bien plus vaste. »

Josianne Desloges, JEU Revue de théâtre, novembre 2018

 

« …Philippe Soldevila conclut brillamment sa trilogie sur l’émigration, l’identité et la résilience avec Conte du Soleil, une pièce tout aussi drôle que touchante… »

David Lefebvre, MonThéâtre.qc.ca, novembre 2018

Texte et mise en scène : Philippe Soldevila

Scénographie : Luc Rondeau et Erica Schmitz

Costumes, accessoires et vidéo : Erica Schmitz

Musique originale et environnement sonore : Jean-François Mallet

Éclairages : Christian Fontaine

Distribution à la création : Hugues Frenette, Vincent Legault et Agnès Zacharie

Direction artistique : Hélène Blanchard et Judith Savard

 

* Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs a collaboré au développement de la création par un accueil en résidence à Québec.

 

Afin d’obtenir un dossier de presse ou tout autre document sur cette production, écrivez-nous

Pour un enfant,
venir au monde c’est un peu comme
monter à bord d’un train en marche.
Un train fait de wagons déjà remplis d’espoirs,
parfois réalisés, parfois brisés.

Le train familial du jeune Étienne vient de dérailler.
Et même s’il n’a jamais conduit la locomotive,
au lieu de panser ses propres blessures,
il se sent responsable de celles de son père.

Étienne n’a que dix ans.
Dans les circonstances, il fait de son mieux.
Au train, il accroche une nouvelle voiture :
il plonge avec fougue dans son monde virtuel,
composé d’écrans et de claviers d’ordinateurs.

Pour le père du jeune Étienne,
issu d’une famille où les mots sont rois,
ce nouveau wagon est pur poison :
«  Les écrans ne sont qu’isolement et fuite!
L’imagination y est assassinée! »

Ce qu’Étienne est sur le point de réaliser,
c’est qu’il est né au coeur d’une grande histoire qui le précède.
Celle d’une émigration.

Mais… est-il tenu d’en poursuivre la trame?
Choisira-t-il de la rejeter,
ou de l’attraper au vol
et la faire sienne?

Chose certaine:
pour construire sa propre histoire,
Étienne devra prendre conscience d’un passé
qui l’a mené exactement
là où il est.

Bon spectacle!

Philippe Soldevila

La vidéo est en montage présentement, elle suivra sous peu.

Sylvain Perron
Direction administrative
418-648-6448 ou administration@theatredesconfettis.ca

CALENDRIER SAISON
2019-2020
  
Mardi 22 octobre 201910 hMaison de la culture Montréal-Nord, Montréal
Mardi 22 octobre 201913 h 30Maison de la culture Montréal-Nord, Montréal
Mercredi 23 octobre 201910 hMaison de la culture de Montréal-Nord, Montréal
Dimanche 8 décembre 201915 hL'Arrière Scène, Belœil
Lundi 9 décembre 20199 h 30L'Arrière Scène, Belœil
Lundi 9 décembre 201913 h 30L'Arrière Scène, Belœil
Mardi 10 décembre 20199 h 30 L'Arrière Scène, Belœil
Mardi 10 décembre 201913 h 30 L'Arrière Scène, Belœil
Mercredi 11 décembre 20199 h 30 L'Arrière Scène, Belœil
Jeudi 12 décembre 2019à confirmer L'Arrière Scène, Belœil
CALENDRIER SAISON 2018-2019
Mercredi, 21 novembre 2018
9 h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Jeudi, 22 novembre 20189 h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Dimanche 25 novembre 201815 h 00Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Lundi, 26 novembre 20189 h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Mardi, 27 novembre 20189 h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Jeudi, 29 novembre 20189h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Vendredi, 30 novembre 20189 h 30Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Dimanche 2 décembre 201815 h 00Théâtre jeunesse Les Gros Becs, Québec
Mercredi, 3 avril 201910 h 00Maison Théâtre, Montréal
Jeudi, 4 avril 201910 h 00Maison Théâtre, Montréal
Vendredi, 5 avril 201910 h 00Maison Théâtre, Montréal
Vendredi, 5 avril 201919 h 00Maison Théâtre, Montréal
Samedi, 6 avril 201915 h 00Maison Théâtre, Montréal
Dimanche, 7 avril 201915 h 00Maison Théâtre, Montréal
Mardi, 9 avril 201910 h 00Maison Théâtre, Montréal
Mardi, 9 avril 201913 h 00Maison Théâtre, Montréal
Mercredi, 10 avril 20199 h 30Maison Théâtre, Montréal
Mercredi, 10 avril 201913 h 00Maison Théâtre, Montréal
Jeudi, 11 avril 201910 h 00Maison Théâtre, Montréal
Samedi, 13 avril 201915 h 30 - TrilogieMaison Théâtre, Montréal
Dimanche, 14 avril 201915 h 30 - TrilogieMaison Théâtre, Montréal

CONTE DU SOLEIL

Une création du Théâtre des Confettis,
en collaboration avec le Théâtre Sortie de Secours

Spectacle créé au Théâtre jeunesse Les Gros Becs, novembre 2018

Alors qu’ils vivent d’importants bouleversements, Étienne, 10 ans, et Octavio, son père, s’isolent dans leur monde respectif ; le plus jeune devant ses écrans et le plus âgé dans son travail.

C’est Neus, l’arrière-grand-mère espagnole d’Étienne, qui, invitant son arrière-petit-fils à la suivre dans sa propre enfance au pays du Soleil, parvient à réunir ces deux solitudes, à forcer la rencontre entre le virtuel et le réel.

Par des instants de mémoire laissés sur des pages manuscrites, nous traversons un siècle, visitons deux continents et rencontrons trois membres d’une même famille que quatre générations séparent.

« ÉTIENNE: On est où, là, Grande-Yaya… Et quand?

NEUS : À Xativa, en 1917. Dans mon village. Nous sommes au pays… du Soleil. Dans mon village que ta famille a quitté pour aller vivre dans la neige. »

 

Après Conte de la Lune (2006) et Conte de la neige (2014), Philippe Soldevila boucle cette trilogie d’une émigration, générationnelle, qui nous aura fait voyager de l’Espagne au Québec, de 1917 à 2017.